Malcolm X est une icône et un grand militant connu du monde entier. Il a longtemps représenté les droits de l’homme afro-américain

En effet, Malcolm X est une grande figure qui a marqué l’histoire. Cependant, l’enquête autour de son meurtre reste encore incomplète. Par contre, une autre preuve a fait son apparition ce qui a conduit à déterrer l’histoire. Mais tout d’abord, c’est un documentaire qui a vu le jour sur Netflix « Who Killed Malcolm X ? » en février 2020 qui a fait rebondir les choses. Ainsi, le procureur de Manhattan Cyrus Vance a réclamé à ses équipes un examen de l’affaire pour savoir si l’enquête sera rouverte.

Ensuite, c’est un témoignage de plus qui a poussé les filles du grand militant à réclamer la réouverture de l’affaire. D’après France Inter, de nouveaux indices prêtent à croire que c’est le FBI et la police de New York qui ont commandité l’assassinat. Outre cela, c’est une lettre qui a été écrite par Raymond Wood qui a tout chamboulé. Ce dernier est un ancien new-yorkais noir qui travaillait sous couverture.

Malcolm X durant un de ses discours

Toutefois, avant de mourir, il a tenu à révéler tout ce qu’il savait sur un papier pour affirmer que c’est la police de New York et le FBI qui sont les complices du meurtre de Malcolm X. Aussi, l’ancien policer atteste qu’on lui a demandé de se rapprocher de l’entourage de l’icône pour piéger ses gardes du corps. C’est de cette manière qu’ils ont été arrêtés peu de temps avant l’assassinat. « Tout élément qui permet de mieux connaître la vérité sur cette terrible tragédie devrait être examiné avec soin », a confié Ilyasah Shabazz, la fille de Malcolm X lors d’une conférence de presse.

LIRE AUSSI :  Soldes 2020 chez Cdiscount, les meilleures affaires

Malcolm X, le jour de son assassinat

En premier lieu, il est important de préciser que le 21 février 1965, lorsque Malcolm X a été assassiné ; il a également été privé de ses gardes du corps. C’est dans une salle de Harlem que la tragédie a eu lieu. C’est ainsi que trois tireurs ont mis fin à la vie de celui qui se faisait nommé El-Hajj Malik El-Shabazz. Ce changement de nom est venu après son pèlerinage à la Mecque.

Malcolm X s'adressant au public

Selon les informations qui ont été rendu public au passé ; c’est trois membres de Nation of Islam qui ont commandité son meurtre. Néanmoins, même si ces derniers ont été poursuivis et condamnés à la prison à vie ; cette lettre remet tout en doute. Pour conclure, il faut souligner qu’à présent ; la police de New York a précisé qu’ils ont communiqué « toutes les archives liées à cette affaire » aux service du procureur. Nous en saurons plus au fil du temps.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !