in

La musicothérapie : un usage inédit des notes musicales

La-musicothérapie

Les moyens thérapeutiques sont en constante évolution et innovation. C’est le cas de la musicothérapie. Une nouvelle technique, qui est très tendance depuis quelques années. Cependant, nombreux sont ceux qui ignorent son existence et ses bienfaits, ainsi que les détails de son déroulement. Et c’est dans ce présent article, que vous en ferez connaissance. Alors, restez branché.

La musicothérapie la musicothérapie

La musicothérapie : un moyen de soulagement ou de soin

Etant la musique l’un des moyens expressifs les plus utilisés dans le monde, à travers de longues recherches de dur labeur, il a été découvert que la musique pouvait être au service de la médecine. Mais comment cela est-il possible ?

La musique étant une somme de sons rythmés à une certaine fréquence, exprimant des sensations, voire un état émotionnel. De ce fait, elle a la particularité d’atteindre les personnes au plus profond d’elles-mêmes. Les rendant, ainsi, sensible à l’écoute de la musique, ce qui les poussera à exprimer leurs peines et souffrances, de manière spécifique et leurs émotions de façon générale.

Cela se fait, par le biais des instruments qui ont pour but d’accroître la connectivité des gens avec eux-mêmes. Ainsi, en évoquant leurs tourments par une expression émotionnelle, vous augmenterez leurs performances cognitives, psychomotrices (mobilité et coordination) et socio-affectives.

A vrai dire, ce constat ne pouvait être établi ci ce n’est grâce aux problèmes psychiatriques. C’est à travers eux, qu’on a découverts les vertus de la musicothérapie. Employée principalement en psychothérapie, depuis longtemps puis adoptée et recommandée dans le créneau thérapeutique, pour limiter voire stopper les douleurs pénibles de tous types.

Qu’en est-il de son principe fonctionnel ?

   Le principe de base est la réceptivité. Pour qu’on puisse l’appliquée, les individus se doivent d’être réceptifs. Ce qui n’est pas un automatisme chez certains, car selon quelques études il a été démontrés que certaines personnes sont insensibles à la musique, dans ce cas-là on parle d’anhédonie musicale. Ce symptôme médical résulte d’un dysfonctionnement connectif, entre les circuits cérébraux traitant le son et le circuit de la récompense. Ceci d’une part et d’une autre part, faudra savoir que l’effet ressenti en écoutant de la musique diffère d’une personne à une autre. À chacun son degré de sensibilité.

Cela dit, l’effet évoqué demeure le même : stimulation du potentiel créatif, boostant la robustesse de la mémoire. Et bien évidemment invocation d’émotions enfouies parfois, qui sont au service de la démarche thérapeutique.

Que peut-on dire à propos de son mode opératoire ?

Le déroulement des séances, s’avère particulier. Elles sont entamées d’abord, par une évaluation afin de cerner le cas à traiter et définir l’utilité de la démarche sur lui. Entre autre déterminer sa réceptivité.  Par la suite le thérapeute établi un programme adapté à son patient. Le programme regroupe diverses activités musicales, entre maîtrise d’instrument, invocation de chants ou être simplement à l’écoute de certaines sonorités. Mais avant cela, le thérapeute doit procéder comme suit, lors du premier contact :

  • Il demande au patient de choisir un instrument.
  • Improviser un chant, et émettre divers sons peu importe la qualité sonore.

Que procure t’elle comme bienfaits ?

Les avantages de cette thérapie sont multiples et touchent, la santé mentale et psychologique des individus, dans le but d’améliorer leur qualité de vie. Cela se traduit par :

  • L’accroissement de la coordination motrice chez les personnes souffrantes de la maladie de Parkinson.
  • Bénéfique pour les autistes, car elle arrive à augmenter leur vocalisation, et améliore leur verbalisation et communication.
  • Redonne une humeur joviale aux patients.
  • Améliore la qualité de sommeil et réduit l’anxiété.
  • Soulage de nombreuses douleurs, ce qui réduit l’usage de la morphine, des sédatifs et des analgésiques.
  • Efficace pour les personnes atteintes de schizophrénie, car elle pousse les schizophrènes à sortir de leur bulle d’isolement social.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !

Assim

Rédactrice web SEO dans le domaine de la santé et la beauté
Vous pouvez me joindre par email : sahimaram@hotmail.com