in

Regardez ce que 3 gouttes d’huile d’origan peuvent vous apporter dans votre organisme

         Vous appréciez déjà probablement l’origan dans toutes sortes de plats italiens. Il a une saveur verte terreuse, légèrement mentholée et un peu amer. L’origan complète de nombreux aliments, en particulier ceux qui contiennent des tomates. L’origan est originaire d’Europe, mais il est maintenant cultivé dans le monde entier parce qu’il est si répandu.

         Ainsi vous savez que l’origan est une herbe appréciée pour assaisonner la nourriture, mais saviez-vous qu’il avait aussi été utilisé comme médicament dans les temps de la Grèce antique et des Romains ? Ils l’utilisaient pour traiter l’asthme, le psoriasis, les infections cutanées et la toux. Surtout puissant sous forme d’huile concentrée, l’origan agit parce qu’il contient un puissant cocktail d’antioxydants et qu’il est aussi un antibiotique naturel et un agent antifongique.

         Seulement trois gouttes par dose peuvent procurer de multiples avantages pour la santé, qu’elles soient consommées ou appliquées par voie cutanée. Mais sachez qu’il y a aussi des précautions qui vont de pair avec son utilisation. Rejoignez-nous et nous explorerons les choses étonnantes que l’huile d’origan peut faire pour votre organisme, ainsi que quelques domaines où la prudence s’impose.

1- Tuer les bactéries

         L’huile d’origan est un antibiotique naturel grâce à sa teneur en carvacrol. Le carvacrol est l’antioxydant phénolique le plus abondant dans l’huile d’origan, et il est connu pour arrêter la croissance de plusieurs types de bactéries différentes. Staphylococcus doré en est un exemple remarquable. Le staphylocoque est très courant et cause des maladies, y compris des intoxications alimentaires et des infections cutanées. Mais vous ne voulez pas faire de bêtises avec ça, dans les cas extrêmes, le Staph peut être fatal.

LIRE AUSSI :  Un rapport sexuel peut-il provoquer une infection urinaire?

         Des études ont commencé à examiner les effets de l’huile d’origan sur le Staph. Chez la souris, 43 % des animaux infectés ont survécu plus de 30 jours à l’huile d’origan et rien d’autre pour traiter leur staphylocoque. Cela correspond presque à un taux de survie de 50 % chez les souris traitées avec des antibiotiques.

         D’autres recherches sont nécessaires chez l’homme, mais c’est un domaine très prometteur car les premières études suggèrent que l’huile d’origan pourrait également être efficace contre des bactéries telles que Pseudomonas aeruginosa (bacille pyocyanique) et E. coli (Escherichia coli) qui peuvent devenir résistantes aux antibiotiques. Le problème émergent de la résistance aux antibiotiques devrait être abordé sérieusement, puisqu’il risque de nous rendre tous vulnérables à la mort par des maladies autrefois curables.

Précédent

Charlotte PONT

Designer graphique et Rédactrice web
Contact : charlotte.piquiot@salonfeminin.fr