in

Le pranayama ou l’incontournable art de la respiration

le-pranayama-ou-l-incontournable-art-de-la-respiration

Les troubles respiratoires s’avèrent être d’importants signaux d’alarmes, pouvant basculer le quotidien de nombreuses vies humaines, en rendant les taches les plus simples à faire, un véritable calvaire. Cela dit, tout mal dispose d’un mode de guérison, est compris le problème de respiration. Et en temps normal, le traitement administré est plutôt satisfaisant voire même relaxant ! Vous l’avez certainement deviné, oui, on parle bien du Yoga. Plus qu’un sport, une discipline qui se décline sous diverses variantes, parmi elle le pranayama, communément appelé le yoga sutras de Patanjali. Dénommé également, l’art de la respiration. Cependant, diriger son souffle relève d’un véritable défi pour certains, car ils ignorent totalement comment s’y prendre. Une inquiétude qui prendra vite fin, après avoir lu cette présente rédaction. Alors restez brancher.

le-pranayama-ou-l-incontournable-art-de-la-respiration

Un apprentissage digne d’un véritable savoir-faire

Apprendre à respirer en tout équilibre et en toute souplesse, est à vrai dire indispensable pour contrôler et stabiliser son hygiène de vie. Tout de même, il ne faut certainement pas écarter le fait que cette pratique, s’intéresse particulièrement à la santé psychique, entre autres à l’aspect spirituel, et prône à consolider et optimiser votre l’énergie vitale, dans le but de stimuler votre paix intérieure. Et pour ce faire, une adoption de nombreuses positions est indispensable. Par conséquent, elles dépendent toutes d’un principal geste : la respiration et l’expiration.

Modes opératoires du pranayama

Effectivement, il existe plusieurs manières de faire, parmi elles on citera :

  • Ujjayin : de par cette méthode, la rétention du souffle se concentre au niveau de la gorge en contractant la glotte. Le rythme est assez sonore et dépend du niveau de la contraction entre autre de sa vivacité. Cependant, cette technique se décline sous plusieurs temps de respiration, à savoir : à 4 temps appelé samavritti, à 1 seul temps avec un dédoublement du mouvement d’expiration tout en quadruplant le temps de rétention, et on le dénomme visamavritti.
  • Bhastrika : une inspiration provocant une légère sensation de gonflement du ventre, suivi d’une rétraction de ce dernier lors de l’expiration. A la pratique, vous remarquerez que votre souffle a une trajectoire fixe : du ventre à la gorge. Évacuant ainsi, un souffle plus énergétique.
  • Surya / chandra bhedana : subdivisé en deux sous types : Surya bhedana nommée souffle solaire, l’inspiration et l’expiration se fait uniquement par la narine droite, très efficace dans le cas de déficit énergétique. Et Chandra bhedana appelé souffle lunaire, inspiration et expiration de la narine gauche. Pratiquée lors des crises d’angoisse.
  • Le Bhastrika thoracique : cette technique, est basée principalement sur l’extraction et l’introduction du souffle, uniquement au niveau de la cage thoracique, toute en gardant une certaine mobilité au niveau du ventre. Cette posture permet de dégager le stress et l’anxiété, qui oppressent souvent la poitrine, en bloquant la respiration. De ce fait, ce mouvement supprime toute once d’angoisse et débloque cette zone.
  • Brahmari : dit souffle de l’abeille. Ce dernier vous permettra de gérer vos pensées. Concentrez-vous simplement sur votre intérieur, et expirer en émettant et imitant le son de l’abeille. 
  • Nadi shodana : une concentration absolue est exigée. Vous devez inspirer d’une narine et expirer d’une autre, puis reprendre l’opération en inversant les narines, c’est-à-dire inspirer avec laquelle vous avez expiré, et expirer avec celle dont vous avez inspiré auparavant.
  • Anuloma / pratiloma : technique active par opposition. C’est-à-dire la première consiste à inspirer par une narine et à expirer du centre tandis que la seconde procède inversement.
  • Shitali : adoptée pour contrer les maladies inflammatoires et l’hypertension artérielle. Vous n’aurez qu’à inspirer profondément par la bouche puis expirer de suite du nez.
LIRE AUSSI :  Vous faites un burnout, si vous avez l'un de ces symptômes

Au final, on vous dira que le pranayama est une pratique disciplinaire vertueuse. Elle vous apprendra à mettre en avant votre vitalité des plus belles des façons, tout en rendant votre corps robuste et résistant, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur. Et cela, en augmentant votre confiance en vous. Excellent comme sport, pas vrai !

Assim

Rédactrice web SEO dans le domaine de la santé et la beauté
Vous pouvez me joindre par email : sahimaram@hotmail.com