Kate Winslet s’en prend aux journalistes lors de son dernier interview à cause de leur persistance à critiquer sa ligne et son poids

En effet, Kate Winslet a décrit les tabloïds comme étant « cruelles et directs » sur son poids. Selon Gardian, lors d’une récente entrevue qu’elle leur a attribué, elle décrit son dégoût profond à propos de ces critiques. La célèbre actrice du Titanic explique que ces gros titres sur son apparence l’ont fait souffrir. Ainsi, elle explique que : « C’était presque risible de voir à quel point les journalistes des tabloïds étaient choquants ; critiques et cruels à mon égard ».

Kate Winslet dans le Titanic

Puis, elle a rajouté que : « J’étais encore en train de découvrir qui j’étais, bon sang ! Ils faisaient des commentaires sur ma taille, ils estimaient mon poids, ils publiaient le prétendu régime que je suivais. C’était critique, horrible et tellement bouleversant à lire ». La jeune femme de 45 ans a confié également qu’on lui demandait souvent de « commenter » sa propre apparence. Cela dit, lorsqu’elle répondait, on lui disait que : « Eh bien, alors on m’a collé l’étiquette d’être courageuse et franche. Non, je ne faisais que me défendre ».

Lorsque l’actrice se remémore ses anciens souvenirs, elle avoue se sentir émue. Là-dessus, Kate raconte que ces reportages « ont entamé ma confiance en moi ». Sans parler du fait qu’elle ne voulait même pas aller à Hollywood par crainte de se faire critiquer. « Mon Dieu, si c’est ce qu’ils me disent en Angleterre, que se passera-t-il quand j’y serai ? En outre, cela altère votre impression de ce qui est beau, vous savez ? Je me sentais très seule. Pour la simple raison que rien ne peut vraiment vous préparer à… ça ».

LIRE AUSSI :  Aaron Rodgers : la bombe qu'il a balancé lors de son discours

Kate Winslet, l’événement qui a tout bouleversé

Néanmoins, la jeune femme atteste que tout a changé pour elle quand elle et son ex-mari Jim Threapleton ont accueilli Mia, 20 ans. Dans la mesure où elle allait devenir mère, elle affirme que « Tout cela s’est en quelque sorte… évaporé ». D’ailleurs, l’actrice est consciente de la manière avec laquelle son corps et sa sexualité sont représentés dans son dernier film Ammonite.

Kate Winslet et Saoirse Ronan

Pour conclure, elle précise que le fait de prendre un personnage qui a été soumis à la discrimination et à l’inégalité des sexes « m’a donné l’impression de devoir me tenir responsable de moments où j’ai peut-être été complice de l’objectivation de mon propre moi au cinéma. Les choses que j’ai acceptées. Les positions du corps, ou la façon dont j’étais éclairé ou le peu de vêtements que je portais».

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !