Jean-Marie Bigard était invité sur le plateau de Touche pas à mon poste. En effet, le comédien avait souligné la censure à laquelle il faisait face sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, il en a choqué plus d’un avec ce qui suit…

L’époux de Lola Marois, a pris l’habitude de librement s’exprimer sur les réseaux sociaux. En effet, c’est de tout et de rien qu’il débat. D’ailleurs, dans une de ses vidéos, le comédien est allé jusqu’à parler du traitement conseillé par le professeur Didier Raoult : l’hydroxychloroquine.

Jean-Marie Bigard est même allé jusqu’à se demander pourquoi le président de la république n’y aurait pas recours. Il déclare : « Président, vous attrapez le Covid, est-ce que vous faites le protocole du professeur Raoult ? Il m’a dit : ‘Bien sûr, le jour même’ […] Je pense qu’il a dû bénéficier du protocole du professeur Raoult. »

Jean-Marie évoque les théories du complot

Visiblement le comédien n’est pas le seul à les adopter récemment. Après Juliette Binoche et ses théories face à la liste des César 2021, le comédien la rejoint. En effet, il estime que la censure lui est tombée dessus sur les réseaux sociaux. Invité à l’émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna, pour répondre à la question : « Comprenez-vous que les réseaux sociaux censurent Jean-Marie Bigard ? »

« Tu sais que je t’aime mon Jean-Marie, je te lâcherai jamais, mon Jean-Marie, quoiqu’il arrive, tu le sais. » C’est ainsi qu’avait démarré l’animateur de l’émission.

La conversation s’est poursuivie en revenant sur la conversation que le comédien a eu avec le président de la République. Puis, les choses ont doucement commencé à escalader. Le comédien s’est exprimé sur les vaccins contre la covid-19 et combien leurs effets sont néfastes pour la santé.

LIRE AUSSI :  Ciel Jaune à Lyon : comment expliquer ce phénomène ?

D’ailleurs, ils étaient plusieurs à essayer de le raisonner, notamment Benjamin Castaldi et Géraldine Maillet. Les invités lui ont même démontré que ses propos étaient tinté par les théories du complot, ce à quoi l’invité répond : « Bien sûr, je suis un complotiste, moi. Je vais te dire un autre mot. (…) Ceux qui ne sont pas des complotistes pour moi sont des collabos. »

Ses propos en ont choqué plus d’un, et tour à tour les invités montraient leur indignation. Nicolas Pernikoff avait même demandé au comédien : « Qu’est-ce que tu vas te fourvoyer dans ces conneries ? Tu as déjà le cas du 11 septembre qui t’a coûté une blinde, qui t’a coûté ta carrière. Pourquoi tu reviens tous les 2, 3 ans sur des espèces de polémiques. »

Visiblement ce n’est ni la première ni la dernière fois que le comédien se laisse emporter par ses théories pour le moins farfelues... Reste à voir ce qu’il postera après ce passage.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !