Le très célèbre présentateur Stéphane Rotenberg sera de retour sur vos écrans ce Mardi soir 23 Février. En effet, ils vous donne rendez-vous à 21 heures à l’occasion du premier numéro de la quatorzième saison de Pékin Express. De son côté, sa fille Emma est sous le feu des projecteurs depuis quelques temps…

Ce soir même, la toute nouvelle saison de Pékin Express débarque sur vos écrans. Présenté comme toujours par Stéphane Rotenberg, ce dernier est très discret quant à son mariage et sa vie de famille. Toutefois, il représente clairement la fierté de sa fille Emma. Cette dernière est son enfant à lui et Nathalie Pisibon. D’ailleurs, la jeune fille est aujourd’hui mannequin.

En effet, elle avait quitté sa famille pour s’envoler à Milan en Italie à l’âge de 17 ans seulement. Comme la jeune fille a plus d’un tour dans son sac, elle ne se prête pas seulement à la marche sur le podium. Elle s’est d’ailleurs essayé à la carrière de styliste, qu’elle découvre avec passion.

Stéphane Rotenberg : « Elle m’étonne chaque jour d’avantage. »

Emma Rotenberg avait d’abord confié à Vogue : « J’ai commencé par dessiner mes collections à l’âge de 13 ans. J’essayais toutes les tenues qui me plaisaient dans les boutiques et je choisissais celle qui se mouvait le plus. »

D’ailleurs, il lui a fallut peu de temps pour lancer sa collection Rowen Rose. Selon elle, il s’agit d’un mélange entre Céline et Prada. On peut en effet apercevoir sa passion pour la monde sur son compte Instagram, où la jeune mannequin est suivie par près de 27.000 abonnés.

LIRE AUSSI :  8 Stars indiennes et leurs coiffures préférées

D’ailleurs la jeune Emma avait fait comprendre à ses abonnés qu’elle vivait une relation amoureux qui dure depuis 7 ans. Il s’appelle Jules-Arthur Sastre. Et les deux forment un couple particulièrement plaisant à regarder.

Son papa avait confié que l’autonomie de sa fille était juste incroyable, elle est indépendante et n’a jamais eu besoin de personne. « J’ai été bluffé. Moi j’ai quitté le domicile parental à vingt-deux ans. Et encore, je rentrais le week-end avec mon linge sale ! Elle, à dix-sept ans et demi, elle est partie toute seule chercher son appartement, gérer ses inscriptions. Je n’ai eu qu’à la rejoindre pour valider ses choix et donner quelques conseils de circonstances. » avait-il confié.

Il a conclut avec ces mots particulièrement touchants : « Beaucoup de femmes ont marqué ma vie, mais mon héroïne, c’est ma fille Emma. Elle m’étonne chaque jour davantage. »

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !