in

Pour la publicité de sa marque de sous-vêtements, Kim Kardashian fait appel à une ancienne détenue

Kim Kardashian est une vraie communicante et la campagne publicitaire de sa marque de sous-vêtements en est la preuve vivante. La star a fait appel à la détenue pour qui elle avait plaidé auprès du Président Donald Trump jusqu’à ce qu’elle sorte de prison. 

La vidéo promotionnelle de la marque SKIMS Solutionwear

La marque de sous-vêtements de Kim Kardashian nommée « SKIMS Solutionwear » a été lancée avec une campagne publicitaire hors du commun. En effet on peut voir sur la pub, l’ex détenue âgée d’environs 64 ans qui porte un gainage de la marque de Kim Kardashian et qui en profite pour parler un peu de sa vie personnelle.

Pour la publicité de sa marque de sous-vêtements, Kim Kardashian fait appel à une ancienne détenue

Elle dit que depuis sa libération en juin 2018, elle essaie de profiter de sa vie au maximum pour rattraper le temps perdu. Ainsi grâce à l’ensemble gainage de Kim Kardashian, elle peut désormais acheter n’importe quelle tenue et la porter sans gêne et se sentir belle là-dedans. La détenue Marie Alice Johnson a profité de l’occasion pour faire les éloges de Kim Kardashian en déclarant que celle-ci est allée en guerre pour sa liberté. 

A Propos de l’histoire de la détenue Marie Alice Johnson

Marie Alice Johnson avait été condamnée à perpétuité car elle était poursuivie pour blanchiment d’argent et implication dans du trafic de drogue. Elle avait été emprisonnée depuis 1997 et son histoire a suscité l’émotion de la star Kim Kardashian. Ce qui fait que cette dernière a demandé une audience avec le président des Etats Unis Donald Trump.

Photo: YouTube

Audience au cours de laquelle elle a défendu la cause de cette détenue, un plaidoyer qui n’a pas tardé à porter ses fruits.

LIRE AUSSI :  Les deux chiens de Lady Gaga enfin retrouvés !

En effet des mois après soit exactement le 06 juin 2018 la détenue a bénéficié d’une grâce présidentielle. Cette affaire a d’ailleurs poussé Kim Kardashian à entreprendre des études en droit pour exercer le métier d’avocat.

Charlotte PONT

Designer graphique et Rédactrice web
Contact : charlotte.piquiot@salonfeminin.fr