in

Nicoletta : son tout premier métier avant la célébrité

Nicoletta se confie sur le tout premier travail qu'elle a eu

Nicoletta était invitée à l’émission d’Anne Roumanoff sur Europe1. La chanteuse va raconter ses débuts dans le monde de la chanson et révéler son tout premier travail au sein d’une maison de disques.

nicoletta a repondu aux questions des lecteurs du progres hier mercredi 13 mars dans nos locaux de lons le saunier photo le progres malika oumelil 1552505090 Nicoletta

Nicoletta a très récemment publié son premier livre « Soul sister, 50 ans de carrière ». Alors qu’elle était invitée à l’émission « ça fait du bien » présentée par Anne Roumanoff, la chanteuse raconte comment elle a fait ses débuts dans le milieu de la chanson.

En effet, la célèbre interprète de Mamy blues, ou encore Ma vie c’est un manège, confie qu’elle a commencé tout en bas de l’échelle. C’est au sein de la célèbre maison de disques Barclay’s que la chanteuse entame sa carrière. Mais ce n’est pas en tant qu’artiste… Son tout premier travail en tant qu’employée était de répondre aux courriers envoyés par les fans des chanteurs.

Nicoletta, employée qui répondait aux courriers

Aussi insolite était le premier travail de la chanteuse, tout le monde commence en bas de l’échelle. En effet, Nicoletta raconte : « On m’amenait les sacs avec les lettres de fans dedans. Je faisais le courrier de Nino Ferrer, le courrier de Franck Alamo, le courrier de Guy Marchand… de tous les artistes du catalogue de la maison de disques dans laquelle j’avais signé. »

Qui plus est, la chanteuse précise qu’elle était payée 150 francs par lettre. « Mais à l’époque, 150 francs, c’était de l’argent ! » affirme t-elle.

Elle a également rajouté qu’elle ne répondait jamais à la place des artistes. Elle se contentait seulement de signer des mots de réponse, tel que « Bons baisers de Franck Alamo », « Bons baisers … » etc. En plus de ça, elle signait parfois de drôles de formes.

« Je changeais un petit peu, selon les artistes. Je faisais des espèces de formes bizarres. Mais je faisais juste les signatures sur les photos, je ne répondais pas vraiment aux lettres. » explique t-elle.

Après cela, il n’a pas fallu longtemps pour qu’une maison de disques offre sa chance à la célèbre interprète, commençant ainsi son ascension vers la gloire qu’elle possède aujourd’hui.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !

Shahrazed

Rédactrice web polyvalente depuis quelques années
E-mail : sha.toubaline@gmail.com