in

Meghan Markle porte un foulard lors d’une visite à la Mosquée Auwal

Meghan Markle et le prince Harry apprennent comment la capitale législative de l’Afrique du Sud rassemble les gens.

Le duc et la duchesse de Sussex ont visionné le premier manuscrit connu du Coran en Afrique du Sud

Après une mardi matin bien remplie, le couple a rendu visite à un groupe de santé mentale de la plage de Monwabisi et Harry s’est rendu en solo pour apprendre à combattre le braconnage des ormeaux. Meghan et Harry ont visité la mosquée Auwal. C’est la plus ancienne mosquée d’Afrique du Sud, construite en 1794 pendant l’occupation britannique du Cap de Bonne-Espérance.

Meghan est passée d’une tenue décontractée (y compris une veste en jean) à une robe longue vert olive en nylon recyclé par STAUD. Elle a ajouté un foulard de couleur crème pour la visite de la mosquée.

Au cours de la visite, le couple royal a visionné le premier manuscrit connu du Qu’ran en Afrique du Sud, rédigé de mémoire par Tuan Guru (premier imam) alors qu’il était emprisonné à Robben Island. Ils ont ensuite rencontré des membres de différents groupes religieux pour s’informer sur le travail de la mosquée pour promouvoir le dialogue interconfessionnel au Cap. La mosquée Auwul accueille les visiteurs de toutes les dénominations et organise des dialogues interconfessionnels afin de développer la compréhension intercommunautaire et interconfessionnelle entre les diverses communautés de l’Afrique du Sud.

Meghan Markle - le prince Harry
Meghan Markle - le prince Harry

L’islam a été introduit pour la première fois en Afrique du Sud par des dirigeants musulmans en exil et des esclaves du Cap Malay à la fin des années 17-17. Avant l’occupation britannique, les esclaves n’étaient pas autorisés à adorer l’islam. Aujourd’hui, pour la communauté musulmane, la mosquée symbolise la liberté de culte des anciens esclaves.

LIRE AUSSI :  Emma Stone va interprété Cruelle !

Meghan Markle - le prince Harry

La visite de Meghan Markle et Harry en Afrique marque leur première visite royale avec leur fils de 4 mois, Archie, qui a repéré tôt lundi matin en train de laisser leur avion dans les bras de Meghan.

Meghan Markle rejoindra Harry lors de ses visites en Afrique du Sud avant qu’il ne parte en solo pour des engagements au Botswana, en Angola et au Malawi. La duchesse de Sussex devrait rester en Afrique du Sud avec Archie.

Lors d’une réunion au palais de Buckingham tenue plus tôt ce mois-ci, la secrétaire privée du couple, Samantha Cohen, a déclaré aux journalistes que « cette visite ne sera pas seulement une occasion pour le duc et la duchesse de mettre en lumière de nombreuses causes pour lesquelles ils sont impliqués depuis de nombreuses années, cela démontrera un partenariat moderne entre le Royaume-Uni et l’Afrique en action. « 

« L’amour du duc de Sussex pour l’Afrique est bien connu ; Il a visité le continent pour la première fois à l’âge de 13 ans et plus de deux décennies plus tard, les gens, la culture, la vie sauvage et les communautés résilientes continuent de l’inspirer et de le motiver chaque jour », a-t-elle ajouté.

« En tant qu’ambassadeur de la jeunesse du Commonwealth de Sa Majesté, le Duc a maintenant une plate-forme pour pouvoir aider les jeunes de toute l’Afrique à atteindre leur plein potentiel. »

Meghan Markle porte un foulard

Ensuite, Meghan Markle et Harry visiteront la région de Bo Kaap pour marquer la Journée du patrimoine, puis termineront la journée en assistant à une réception qui aura lieu à la résidence du Haut-Commissaire britannique pour rencontrer les jeunes futurs dirigeants.

Charlotte PONT

Designer graphique et Rédactrice web
Contact : charlotte.piquiot@salonfeminin.fr