in

Les 20 femmes qui ont marqué l’année 2019 : L’Algérienne Lisa Zimouche sélectionnée par l’ONU

Lisa Zimouche, championne du monde de Football Freestyle Panna
Lisa Zimouche, championne du monde de Football Freestyle Panna

Elle s’appelle Lisa Zimouche, elle est championne du monde de Football freestyle panna et elle a été sélectionnée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) parmi les 20 femmes qui ont marqué l’actualité durant l’année 2019 dans le monde.

« Quand je mets un ballon dans la rue, la couleur de peau, la race éthique, les croyances religieuse et le sexe ne compte plus…»


Âgée de 19 ans seulement Lisa Zimouche utilise ses talents de footballeuse freestyle pour défendre les droits des femmes, prôner l’égalité des sexes mais aussi pour promouvoir les objectifs de développement durable. Soulignons que les objectifs de développement durable dont les principes fondamentaux du programme de l’ONU.

Ainsi, lors de son passage au siège de l’ONU, à New York, Lisa a marqué les membres de l’ONU, et c’est sans hésiter que ces derniers l’ont sélectionné parmi les 20 femmes qui ont marqué l’année 2019. « la footballeuse a montré ses talents sportifs et artistiques. Cette jeune femme de 19 ans a souligné que «le football est un sport dans lequel les filles et les femmes ont toutes leur place » a noté le rapport de l’ONU.

Le football pour défendre les droits des femmes :

Dans le domaine de l’égalité des sexes, Lisa Zimouche a estimé que le football unit les gens et peut continuer à améliorer le monde, en réduisant la violence, la haine et le sexisme. « Quand je mets un ballon dans la rue, la couleur de peau, la race éthiques, les croyances religieuse et le sexe ne compte pas. Les femmes et les hommes tous sont attirés par ce ballon, et n’aspirent qu’à s’amuser et partager un moment de bonheur et de joie » a déclaré la footballeuse freestyle.

Lisa Zimouche a choisi de montrer ses talents aux quatre coins du globe, afin de contribuer à changer les mentalités et les idées reçues sur la place des femmes dans le monde du sport. Pour elle « les filles peuvent tout faire. Elles peuvent jouer au football, au tennis, au basket-ball. Elles ne sont pas supposées être tout le temps à la cuisine ».

A lire aussi : Victime de harcèlements et d’agressions physiques, Dalia Chih témoigne.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !

Yas Yakomata

Rédactrice web freelance depuis plus de 10 ans.
De nature très curieuse, je suis assez polyvalente dans les thématiques. Je possède en outre de nombreuses connaissances dans l’optimisation SEO grâce à mon expérience dans le domaine.
Contrat : yas.yakomata@salonfeminin.com