in

Le Prince Harry accuse les tabloïds d’horribles infractions !

Prince Harry Le Prince Harry

Le Prince Harry et ses avocats ont décidé de s’attaquer à un tabloïd après avoir découvert que ce dernier piratait le téléphone du prince.

En effet, le Prince Harry prétend que les journalistes avaient prévu de dire au prince Charles qu’il prenait de la cocaïne. De sorte à ce qu’ils obtiennent une histoire plus douce sur sa « prétendue consommation de drogue ». Selon Newsweek, cette plainte fait partie du procès intenté par Harry contre les journaux du groupe d’information appartenant à Rupert Murdoch ; dans lequel le duc du Sussex accuse d’anciens reporters de « News of the World » et de « The Sun » de piratage téléphonique.

En ce qui concerne ses revendications en matière de vie privée ; les avocats de l’homme de 36 ans ont fait part à la Haute Cour de Londres de courriels envoyés. Cependant, ils sont venus avant que « News of the World » ne publie un article sur le Prince Harry assez similaire. Ainsi, ils ont révélé qu’il s’est rendu dans une clinique de désintoxication après avoir fumé du cannabis, en janvier 2002.

Prince Harry

En outre, le correspondant royal du journal, Clive Goodman, a envoyé un courriel à Rebekah Brooks ;qui était alors rédactrice en chef ; et à Andy Coulson, alors rédacteur en chef adjoint, quelques jours avant la publication.

Le Prince Harry, quelles accusations allaient à son encontre ?

Le Metropolitan Police Service a également divulgué un e-mail sans titre envoyé par M. Goodman. En ce qui concerne ce mail, il a aussi été envoyé à Rebekah Brooks et Andy Coulson qui avait un contenu assez grave. De ce fait, il était décri de la manière avec laquelle ils allaient faire croire au Prince Charles que le Prince Harry était un gros buveur. Mais pas seulement ! Ils voulaient également dire qu’il consommait de la cocaïne et du cannabis. Tout cela afin d’attirer l’attention sur le journal et d’obtenir une histoire exclusive.

Néanmoins, l’éditeur décrit l’affirmation comme « totalement non étayée par le courriel, dont le contenu intégral sera, si nécessaire, invoqué au procès ». Donc, Le dépôt des journaux du News Group se lit comme suit ; « Le courriel auquel il est fait référence ne décrit pas comment ils allaient faire croire au Prince Charles que le demandeur était un gros buveur et un consommateur habituel de cocaïne et de cannabis. »

Pour conclure, il est indéniable que le prince Harry et Meghan ne souhaitent plus que les médias se mêlent de leur vie privée.

Prince Harry et Meghan Markle

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !

HIND MEHDID

Passionnée depuis toujours par la rédaction, mon univers n'est autre que celui des mots qui s'entrechoquent.
TEL : 0556071515
hind.mehdid@gmail.com