L’épidémie de coronavirus 2019-nCov est loin de se terminer. Les spécialistes ont conclut que cette épidémie serait transmissible de la mère à l’enfant puisque plusieurs cas de nouveaux nés atteint du coronavirus ont été confirmés.

le site du Johns Hopkins Center for Systems Science and Engineering (CSSE) répertoriant les cas de contamination fait état de plus de 500 décès (principalement en Chine) et de plus de 28 000 cas confirmés dans le monde.

La chaîne de télévision publique chinoise CCTV vient de confirmer un premier cas de transmission mère-enfant.  Des médecins de l’hôpital pour enfants de Wuhan, épicentre d’où est partie l’épidémie, ont en effet confirmé avoir détecté le virus chez un nouveau-né, le 2 février dernier.

Un premier cas

Une femme enceinte atteinte du coronavirus a en effet récemment accouché, et le test décelant la présence du virus chez son bébé s’est révélé positif trente heures plus tard. Bien qu’il ne présentât ni fièvre ni toux, le nouveau-né souffrait d’essoufflement, ont précisé les médecins. Des signes d’infection ont en outre été observés sur des radiographies des poumons du bébé.

Puis un second cas…

Un second cas de nourrisson atteint du coronavirus a été rapporté par l’hôpital de Wuhan. Mais cette fois-ci la transmission serait postérieure à la naissance, puisque la nounou et la mère du bébé ont été diagnostiquées quelques jours après l’accouchement, qui a eu lieu le 13 janvier dernier. Le bébé a quant à lui commencé à montrer des symptômes d’infection le 29 janvier, soit une quinzaine de jours plus tard. Cela dit, rien n’indique que les deux femmes en contact rapproché avec le foetus n’aient contracté le virus un peu avant l’accouchement, sans toutefois manifester de signes cliniques.

LIRE AUSSI :  Coronavirus : La mode fortement touchée

Le chef du département de médecine néonatale de l’hôpital de Wuhan, Zeng Lingkong a expliqué « que ce soit la nounou du bébé qui a transmis le virus à la mère qui l’a elle-même transmis au bébé, nous ne pouvons pas en être sûrs pour le moment. Mais nous pouvons confirmer que le bébé était en contact étroit avec des patients infectés par le nouveau coronavirus, ce qui indique que les nouveau-nés peuvent également être infectés”.

Enfin, ce dernier a estimé que ces cas invitent à considérer comme possible la transmission mère-enfant du coronavirus pendant la grossesse, et a précisé qu’aucun des deux nourrissons infectés n’était dans un état critique.

A mire aussi : Coronavirus, 20 photos qui montrent la réalité du personnel soignant de l’hôpital de Wuhan

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !