Un artiste italien a placardé des photos chocs de personnalités féminines, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur les violences faites aux femmes, intitulée « Just because I am a woman ». On y voit Michelle Obama, Brigitte Macron ou encore Angela Merkel avec le visage tuméfié.

En Italie, à Milan, des portraits de nombreuses femmes connues ont été affiché dans la rue. Ces portraits sont particulièrement choquants et c’est pour la bonne cause. La campagne de street art met en lumière les visages tuméfiés et violentés des personnalités féminines comme Brigitte Macron, Michelle Obama, Hillary Clinton, Alexandria Ocasio-Cortez, Aung San Suu Kyi, Sonia Gandhi, ou encore Angela Merkel.

le drame qui touche des millions de femmes dans le monde…

Ainsi, ce projet engagé est l’œuvre d’AleXsandro Palombo, il a été nommé « Just because I am a Woman » (juste parce que je suis une femme.Ndlr). Cette initiative a pour but de faire passer un message clair pour l’artiste italien : « Illustrer le drame qui touche des millions de femmes dans le monde entier (…) dans le but de dénoncer, sensibiliser et obtenir une véritable réponse des institutions et de la politique ».

« Je suis victime de violence domestique »,
« je n’ai pas le droit de m’habiller comme je veux »,
« J’ai été violée »

La violence contre les femmes est un problème mondial

Sur chaque photo, on peut lire des phrases poignantes et qui laissent à réfléchir : « Je suis victime de violence domestique », « je suis moins payée », « je n’ai pas le droit de m’habiller comme je veux », « je ne peux pas choisir qui je vais épouser ». Ou encore « J’ai été violée » sont visibles et reflètent le vécu de nombreuses femmes à travers le monde.

LIRE AUSSI :  Loana présente sa grosse poitrine : pour quelle raison ?

« La violence contre les femmes est un problème mondial qui touche tout le monde sans distinction de race, de classe sociale ou de religion » expliquent encore les affiches qu’on peut voir dans les rues de Milan.

A lire aussi : Parité femme-homme dans le monde, les inégalités se réduisent-elles ?

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !