Le World Economic Forum (WEF) a observé que la parité femme-homme progresse dans divers domaines, tels que la santé, l’éducation, la politique mais reste encore absente dans le travail. L’organisation a constaté un écart salarial global de 40%.

Ainsi le forum économique mondial (WEF) a noté que la parité entre les hommes et les femmes dans les domaines de la santé, de l’éducation, du travail et de la politique progresse mais lentement. Cette amélioration a été constatée dans plusieurs domaines, sauf dans le travail. L’étude qui a été faite sur 153 pays a souligné que l’amélioration constatée provient en grande partie de la hausse significative du nombre de femmes engagées en politique. Les domaines de la scolarité et de la santé sont très proches de la parité (96,1 % et 95,7 % respectivement) dans le monde.

La parité femme-homme en Europe :

L’Europe de l’est est la région du monde la plus avancée dans le domaine de la parité femme-homme. Elle a déjà comblé 77 % de l’écart entre les sexes mais, au rythme actuel. Ainsi, L’Islande reste le pays le plus égalitaire au monde, devant la Norvège, la Finlande et la Suède. La France quant à elle perd trois places, dans le classement de 2019. Elle  se classe 15e.

Rapport de WEF sur la Parité femme-homme dans le monde
Rapport de WEF sur la Parité femme-homme dans le monde

La parité femme-homme en Afrique et Moyen Orient :

La région Moyen-Orientet Afrique du Nord obtient le score le plus bas (61,1%) bien qu’elle ait réduit son écart de 0,5 point depuis l’année dernière. Les deux pays les mieux classés de la région, par le WEF, sont les Émirats arabes unis (120ème) avec un score de 65,5%. 15 des 19 pays de cette région se classent au 130ème rang au mieux.

LIRE AUSSI :  Paris: DJ Snake clôt son spectacle après des propos injurieux

La région Afrique subsaharienne a comblé 68,0% de son écart entre les sexes. Il s’agit là d’un progrès significatif. La zone abrite l’un des dix premiers pays du classement mondial: le Rwanda (9e). Ajoutons 21 autres pays qui ont amélioré leurs performances depuis l’an dernier, dont l’Éthiopie (82ème). Ce dernier est l’un de ceux qui ont le plus progressé cette année au niveau mondial.

A lire aussi : Maroc, l’entreprenariat féminin gagne du terrain

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !