in

Julie Depardieu refuse de revivre le moment le plus gênant de sa carrière

Julie Depardieu refuse de revivre le moment le plus gênant de sa carrière

Si présentement Julie Depardieu est au sommet de sa carrière, ça n’a pas toujours été le cas. En effet, la jeune actrice en a connu des hauts et des bas. Mais c’est bien normal lorsque l’on est la fille d’un monstre du cinéma : Gérard Depardieu. Récemment, elle s’est confiée quant à ses angoisses vis à vis de sa carrière. Et en plus de ça, elle confie l’un des rares moments où elle s’est sentie très gênée. Et qu’elle n’aimerait pas revivre du tout.

Julie Depardieu refuse de revivre le moment le plus gênant de sa carrière

Aujourd’hui, dans son compteur de films, Julie Depardieu compte près d’une cinquantaine d’entre-eux. En effet, il n’est plus étonnant de dire que la jeune femme est l’une des actrices les plus célèbres de sa génération. Qui plus est, elle a tourné avec les réalisateurs les plus connus de sa génération, dont : Cédric Klapisch, Olivier Assayas, Pierre Salvador, André Téchiné, Maïwenn ou encore Claude Miller.

La jeune femme a décroché près de trois oscars, dont : le César du meilleur espoir féminin et du meilleur second rôle féminin en 2004 pour son interprétation de Jeanne-Marie dans La Petite Lili.

Julie Depardieu confie ses doutes et ses peurs

On aura beau chevaucher la vague de la célébrité, les doutes et les peurs sont toujours là. C’est justement le cas de la fille de Gérard Depardieu.

« Je préfère me focaliser sur mon existence. Plus jeune, lorsque j’étudiais la philosophie, j’ai suivi une analyse : je m’interrogeais sur la notion de “plaisir”. Ça va mieux aujourd’hui, mais je peux m’améliorer. Professionnellement, je suis une éternelle angoissée. Je n’avais aucune ambition, je souhaitais devenir fleuriste. J’ai appris sur le tas, sans certitude ni garantie de succès. Je doute de tout. Je souffre du syndrome de l’imposteur. J’ai été élevée à l’ombre d’un grand chêne, je ne suis pas dingue de soleil. Je suis discrète. Je n’aime pas que l’on me regarde et je n’ai pas besoin du regard des autres pour exister. »

Le moment gênant de sa carrière

C’était lors de la cérémonie des Césars en 2004. La jeune actrice s’attendait à tout sauf à recevoir son premier César. Selon elle, elle s’attendait à ce que ce dernier soit décerné à son père, ou encore à son frère, Guillaume Depardieu.

Mais ce n’est pas tout ! Au moment de monter sur scène pour récupérer sa récompense, son père décide de la suivre afin de la féliciter.

« Si on me proposait de revivre ce moment, je dirais : ‘Non, pitié !’ Moi qui n’avais jamais eu de prix, ni de bonnes notes à l’école, j’étais sous le choc. Je ne m’y attendais pas. Mais il est là, il est partout. C’est mon fardeau. Il me précède partout. Mais je m’y suis fait ! »

Un moment, selon elle, qu’elle ne voudrait revivre pour rien au monde.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !

Amandine Charle

Rédactrice web indépendante et contributrice pour la magazine Salon féminin
Contact : amandine.charles@salonfeminin.fr