Emma Coronel Aispuro est la femme du très célèbre et puissant trafiquant de drogues du monde. Elle est notamment suspectée d’avoir participer au plan d’évasion de son mari en 2015. Depuis, elle est également suspectée de participer à un réseau de narcotrafiquants… Elle devrait d’ailleurs apparaître devant le juge dans les heures qui suivent.

Elle est l’une de ses femmes que l’on oublie pas. En effet, étant l’épouse du célèbre trafiquant de narcotiques Joaquin Guzman « El Chapo », il y a de quoi attirer des suspicions. Cette dernière a d’ailleurs été arrêté ce Lundi 22 Février à l’aéroport international de Washington. Aujourd’hui âgée de 31 ans, la jeune femme possède une double nationalité : américaine et mexicaine.

Son mari est d’ailleurs le co-fondateur du cartel de Sinaloa, et il est considéré comme étant l’un des trafiquants les plus puissants du monde. En effet, il faut rappeler que le baron a été condamné à la prison à perpétuité en juillet 2019 aux Etats-Unis. D’ailleurs, la prison dans laquelle il est séquestré est une prison à haute sécurité, située dans le Colorado.

Emma Coronel Aispuro accusée d’avoir participer au plan d’évasion de son mari

Tout d’abord, cela fait un certain moment qu’un dossier a été ouvert en ce qui la concerne. Ainsi, le document possède les détails des poursuites qui visent la jeune femme. Elle a également été accusé de faire partie d’un réseau de trafic de narcotiques ; notamment : la cocaïne, la marijuana, l’héroïne, ainsi que de la méthamphétamine.

Il faut également rappeler qu’en 2015, le baron s’est échappé de prison. En effet, il a emprunté un tunnel d’une longueur d’un kilomètre et demi, qui débouche de sous la douche de sa cellule. Ce même tunnel était d’ailleurs équipé de rails, ce qui lui a permis d’échapper aux autorités mexicaines. La jeune femme prévoit ainsi de plaider non coupable quant à ses accusations, précise son avocat Jeffrey Lichtman, à l’Agence France-Presse.

LIRE AUSSI :  Meghan Markle prête à relancer sa carrière d’actrice

D’ailleurs, Emma Coronel Aispuro et le baron ont eu des jumelles, nées aux Etats-Unis. Il faut savoir aussi que lorsque son mari a été incarcéré, la police lui avait interdit tout contact avec lui. Que ce soit les visites au centre de détention ou les appels téléphoniques.

Reste à voir maintenant comment la jeune femme va s’en sortir, et s’il y a des preuves solides quant à son accusation. Elle devrait faire face au juge fédéral américain ce Mardi 23 Février. L’affaire risque d’être très prometteuse

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !