Une femme en bikini interpellée aux Maldives. Les autorités avaient jugé qu’elle était vêtue d’«une façon inappropriée». La vidéo de son interpellation musclée a provoqué une vive polémique parmi les internautes.

Arrestation musclée :

Ainsi, la vidéo de l’interpellation d’une jeune femme en bikini remonte au 6 février dernier. Cela s’est passé sur l’île touristique de Maafushi, faisant partie de l’archipel des Maldives. Cette vidéo a été partagée et commentée dans les réseaux sociaux .

Sur cette vidéo, nous voyons deux policier qui essayent d’interpeller la touriste. Parallèlement, un officier essaie de recouvrir la femme d’une serviette de plage. La femme s’est débattu de toutes ses force, et a tenter de s’opposer à cette arrestation, mais il n’en fut autrement. En effet, les agents, ont fini par l’arrêter, les bras dans le dos.

La réponse de la police :

Par ailleurs, dans un communiqué publié le lendemain des faits, la police locale explique, que le 6 février, un hitoyen a alerté la police. Ce dernier a annoncé qu’une touriste «vêtue de façon inappropriée et possiblement en état d’ivresse» se promenait dans la rue centrale de l’île.

D’après la police, la femme a refusé de respecter les règles interdisant le port d’un maillot de bain dans les zones où habite la population locale. Arrêtée, elle a passé deux heures au commissariat . Ensuite, elle a été relâchée sans poursuites judiciaires, précise le texte.

LIRE AUSSI :  Les deux chiens de Lady Gaga enfin retrouvés !

Respect de la religions et des coutumes

Enfin, et contrairement à certains pays, les Maldives ne se revendiquent pas comme un pays laïc. Il obéit à la loi de la charia et certains pays prodigue des conseils clairs concernant les us et coutumes :  » Lors de déplacements ou de séjours sur les îles habitées par les Maldiviens, il est recommandé d’accorder une attention particulière au respect des pratiques locales (par exemple : se renseigner sur la possibilité ou non pour les femmes de se baigner en maillot de bain ; ne pas boire ou fumer en public au moment du ramadan) ».

A lire aussi : Nouveau cas d’adolescente séquestrée et violée par plusieurs individus (Maroc)

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !