Sa vidéo a été vu plus de 2 millions de fois, et partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Amber, une adolescente de 16 ans, a utilisé le maquillage pour alerter les internautes sur les violences conjugales, trop souvent invisibles.

Le message d’Amber est que « ce n’est pas parce qu’une personne ne présente aucun signe de violences physiques qu’elle n’est pas en danger ». Ainsi sur le réseau TikTok, la jeune adolescente a décidé de reprendre la chanson de Lily Allen « Not Fair » et de détourner les paroles pour aborder ce fléau social.

La vidéo est en réalité un tutoriel de maquillage où elle tente de couvrir les traces des coups sur son visage, tout en chantant en playback les paroles de la chanteuse anglaise : « Il me traite avec respect, il me dit qu’il m’aime tout le temps, il m’appelle cinquante fois par jour, il s’assure que je vais bien… Tu sais je n’ai jamais rencontré un homme qui me fait me sentir autant en sécurité, il n’est pas comme les autres garçons ».

Dénoncer les violences conjugales

Cette vidéo poignante a largement fait réagir la toile. La jeune femme a touché un grand nombre d’internautes. Sur les réseaux sociaux, tout le monde la remercie d’avoir parlé d’un sujet grave d’une manière aussi juste. La vidéo d’Amber a aujourd’hui été visionnée plus de 2,2 millions de fois et a généré plus de 205 000 commentaires, qui pour la plupart, applaudissent le message passé. Cette vidéo nous prouve également que la force d’internet et des réseaux sociaux permet aujourd’hui de diffuser un message de manière efficace, en touchant le plus de personnes.

LIRE AUSSI :  Confinement : les victimes de violences conjugales plus exposer encore

Enfin, dans une interview accordée à BBC, Amber a déclaré que « Le message (…) est de ne jamais ignorer des signes de violence domestique. Si vous avez la moindre inquiétude, le moindre doute, parlez-en ».

A lire aussi : Victime de harcèlements et d’agressions physiques, Dalia Chih témoigne

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !