in

Transavia : la cherté des billets d’une compagnie low cost évoque l’indignation des voyageurs

Transavia : la cherté des billets d'une compagnie low cost évoque l'indignation des voyageurs

Transavia est une compagnie aérienne connue pour ses prix abordables. Pourtant, depuis quelques temps, le secteur aérien connaît divers mouvements de grèves. En plus de cela, la flambée des prix des billets d’avion éveille la colère des voyageurs, en particulier celles des algériens résidant en France.

Transavia : la cherté des billets d'une compagnie low cost évoque l'indignation des voyageurs

A l’heure actuelle, plusieurs compagnies aériennes réclament leurs droits. Transavia en fait d’ailleurs partie, puisque cette dernière a lancé un préavis de grève qui s’étandait du 13 au 17 Juillet 2022. Lors d’un communiqué qui a été rendu public par le SNPNC-FO, on y retrouve les nombreuses raisons de cette grève.

En effet, le personnel y a exigé une augmentation des salaires, ainsi qu’une dénonciation des conditions de travail. Toutefois, quelques jours avant le début de la grève, Transavia a affirmé que les syndicats représentatifs de ce mouvement ont accepté certaines conditions servant à améliorer la vie professionnelle du personnel.

Parmi les destinations phare de cette compagne aérienne figure l’Algérie. En effet, celle-ci assure près de 50 vols par semaine. Les aéroports concernés sont ceux d’Alger, Constantine, Oran et Tlemcen au départ de ceux de Paris, Nantes, Montpellier et Nantes.

Transavia justifie la cherté de ses prix

La flambée des billets d’avion entre l’Algérie et la France continue d’alimenter bon nombre de débats. En effet, après un rude confinement, ces deux dernières années ont obligé beaucoup de pays à fermer leurs frontières.

D’ailleurs, les algériens s’attendaient à des prix raisonnables, en vue de ces dernières années. Aussi, le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, avait appelé la compagnie aérienne Air Algérie à revoir ses prix. A l’heure actuelle, il est presque impossible de trouver des billets allant en dessous des 500 euros. D’autres compagnies aériennes vont encore plus loin et proposent des billets à 1000 euros.

Pourtant, ce qui a doublement suscité l’indignation de beaucoup, c’est la flambée des prix de compagnies aériennes dites low cost.

Transavia : la cherté des billets d'une compagnie low cost évoque l'indignation des voyageurs

Les internautes s’indignent

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les internautes qui n’hésitent pas à manifester leur colère. On lira, par exemple, à propos de Transavia : « Je pose une question ; c’est une compagnie low cost ??? Si oui, pourquoi des prix pour l’Algérie à 700 euros ? Le terme low cost euh… »

Même si l’internaute n’attendait pas une réponse venant de la compagnie aérienne, celle-ci a tout de même répondu :

« Sachez qu’il y a beaucoup de paramètres qui définissent le prix d’un billet, et l’offre et la demande y jouent un rôle important. la demande pour les vols vers l’Algérie est très élevée en ce moment, alors que peu de vols sont autorisés. »

La hausse des prix continue d’alimenter les débats, et les touristes espèrent quand même que le prix des billets d’avion baissera d’ici la rentrée scolaire, afin que ces derniers puissent quand même profiter d’un changement d’air.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !

Shahrazed

Rédactrice web polyvalente depuis quelques années
E-mail : sha.toubaline@gmail.com