in

TikTok: Une tendance dangereuse incite à l’anorexie

Une tendance dangereuse incite à l’anorexie
Une tendance dangereuse incite à l’anorexie

Sur les réseaux sociaux, on n’est jamais au bout de nos surprises. Sur le réseau sociale TikTik : une tendance dangereuse incite à l’anorexie et valorise les troubles alimentaires.  Ainsi des jeunes adolescentes filment leur seul repas de la journée : quelques raisins, un  jus détox,…

Ainsi des jeunes filles, majoritairement, poste des contenus qui sont réellement dangereux pour la santé mentale des personnes qui souffrent (ou ont souffert) de troubles du comportement alimentaire, soit d’anorexie.  Les spécialistes de la nutrition alertent sur le danger de cette nouvelle tendance TikTok. Surtout que certaines organisations ont constaté que les troubles alimentaires ne cesse d’augmenter chez les adolescentes, et cela partout dans le monde.

La youtubese Sarah Hawkinson a analysé cette tendance dangereuse qui incite à l’anorexie

Sarah fait remarquer qu’Instagram a une politique de plus en plus stricte concernant les hashtags les plus sombres et dérangeants. Mais ce n’est pas le cas sur TikTok ; et c’est probablement pour ça que la communauté « pro-ana » prend de l’ampleur sur cette application-là plus que sur une autre.

Le souci, c’est que des personnes qui souffrent de Troubles alimentaires, vont tomber dessus, ce qui risque d’enclencher leurs troubles et ainsi les enfoncer davantage dans des habitudes toxiques. Ces videos ne sont ni artistiques, ni glamours, et ont un intérêt négatif sur les adolescents .

Ce genre de tendances qui promeut les troubles alimentaires est exclusivement représenté par de jeunes adolescentes maigres, et sous-entend alors qu’un trouble alimentaire signifie minceur, et donc beauté. Ce qui est faux.

On peut avoir l’air « normale », ou être en surpoids, et souffrir de troubles alimentaires sérieux. Comme on peut être normale ou en surpoids et ne pas en souffrir.

LIRE AUSSI :  Marlène Schiappa : A cœur ouvert dans le magazine Elle

A lire aussi : Le pranayama ou l’incontournable art de la respiration

Yas Yakomata

Rédactrice web freelance depuis plus de 10 ans.
De nature très curieuse, je suis assez polyvalente dans les thématiques. Je possède en outre de nombreuses connaissances dans l’optimisation SEO grâce à mon expérience dans le domaine.
Contrat : yas.yakomata@salonfeminin.com