La polémique fuse depuis quelques jours déjà autour de Sylvie Ortega. En effet, après que sa meilleure amie Loana Petrucciani ait été hospitalisée, les accusations semblent pleuvoir. Comme si cela ne suffisait pas, Sylvie en profite pour attaquer son ex belle-mère, Sheila, en story Instagram…

Sylvie Ortega semble en effet s’attirer les foudres de tout le monde en ce moment… Après avoir été accusée d’essayer de tuer son amie Loana, elle s’en prend aujourd’hui à sa belle-mère. D’ailleurs, c’est dans une story Instagram que la veuve de Ludovic Chancel attaque Sheila. La mère de famille avait en effet partagé un article en story, intitulé : « Sheila vengeance froide contre Sylvie Ortega, Loana en renfort. »

Suite à cette story, Sylvie a usé de violence verbale, en répondant comme suit : « Eh bien la vengeance ne va pas vous porter bonheur mais encore un procès au cul auquel je vais encore gagner ! Ludo avait raison, vous êtes une garce et une moins que rien. » Rappelons toutefois qu’en 2018, Sheila avait perdu un procès face à Sylvie. Elle y avait d’ailleurs accusé la mannequin d’avoir une part de responsabilité en ce qui concerne la mort de son fils.

Sylvie Ortega serait donc une meurtrière ?

Tout d’abord, beaucoup d’internautes pensent que ce n’est pas une simple coïncidence. Il y a quelques années, le compagnon de la mannequin décède suite à une overdose. Et aujourd’hui encore, sa meilleure amie, qui dit être « clean » depuis un moment, se retrouve à l’hôpital psychiatrique.

LIRE AUSSI :  Stars à nu : une palpation des seins sans floutage fait flamber Twitter !

Sylvie avait tout de même tenté de répondre à ses accusations, en story Instagram :

« Tout le monde disait que j’ai tué Ludo. Des accusations très très graves, si j’avais tué mon mari, je serais en prison, je n’ai jamais fait de garde à vue. Il n’y a aucune accusation contre moi. (…) Vous faites de moi la grande serial killeuse de France en l’espace d’une journée. »

Et ce n’est pas tout, durant son passage à l’émission Touche pas à mon poste, Benjamin Castaldi avait également remis ses accusations sur le tapis…

D’ailleurs, pas plus tard que Samedi dernier, Loana est sortie de son silence, et accuse son agent Sylvie à travers un communiqué :

« Je suis en clinique psychiatrique enfermée dans une chambre blanche sans télé depuis lundi à regarder le plafond à cause de la dose massive de médicaments que m’a donnés Sylvie pour me faire crever. (…) Ils m’ont mise ici pensant que j’avais voulu faire une tentative de suicide. Ils ont enfin compris que j’avais juste demandé un calmant basique et qu’on avait voulu me faire bien pire. Et pas l’inverse. »

Des accusations aussi sévères ne peuvent qu’alimenter les doutes quant à la mort de son ancien compagnon… Reste à voir maintenant la finalité de cette histoire.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !