in

Sébastien Renard, un candidat Top Chef tout aussi surprenant que les autres

Sébastien Renard, un candidat Top Chef tout aussi surprenant que les autres

Sébastien Renard fait partie des candidats de cette nouvelle saison de Top Chef 2022. D’ailleurs, comme nous avons pu le voir précédemment, les candidats de cette saison sont tout aussi prometteurs les uns les autres. C’est justement le cas de Sébastien, âgé de seulement 27 ans, et ayant un parcours très surprenant.

Sébastien Renard, un candidat Top Chef tout aussi surprenant que les autres

La treizième saison de Top Chef débute dans quelques minutes seulement sur M6. D’ailleurs, cette année encore, on y verra trois des plus grands chefs de l’histoire : Philipe Etchebest, Hélène Darroze, Paul Pairet, et exclusivement pour la première fois : Glenn Viel. En effet, Glenn va remplacer l’illustre Michel Sarran.

Qui plus est, cette année les candidats s’annoncent tout aussi spéciaux les uns les autres. Parmi eux d’ailleurs, nous retrouvons le belge Arnaud Delvenne, un jeune chef dont la transformation est plus que surprenante. En effet, le jeune homme a perdu près de 50kg en à peine quelques mois. Qui plus est, parmi le reste des candidats, nous retrouvons Sébastien Renard.

« Au fur et à mesure, on apprend de ses erreurs, on se relève. Il y a des hauts et des bas et c’est comme cela qu’on progresse. C’est comme le parcours d’une vie. Il faut rester optimiste. »

Un jeune chef plein de talent

Tout d’abord, il s’est fait remarqué dès le départ pour son talent.

« On fait quand même un métier d’artisanat. C’est en faisant qu’on apprend les gestes et les techniques de cuisine. C’est aussi en rencontrant les bonnes personnes. En étant encadré d’abord par mes chefs au lycée hôtelier du Touquet. Grâce à Jérôme Dubois, meilleur ouvrier de France, j’ai pu rentrer au Meurice à Paris pour Alain Ducasse. »

Le but pour lui durant cette saison, est de faire-valoir la cuisine de ses origines. Car pour lui, sa cuisine représente ses plus beaux souvenirs.

Sébastien Renard, entre originalité et folie

« Ma cuisine, c’est toujours quelque chose de réconfortant qui rappelle un souvenir. Avec une petite touche de folie et d’originalité. Je veux que les gens se disent en mangeant : ‘Là, je ne m’emmerde pas’. Il faut qu’il y ait une émotion. Je pense que c’est important. On fait un métier où on peut procurer du bonheur. C’est un peu ça mon état d’esprit. Ce qui est sûr, c’est que je veux ouvrir un restaurant pour créer mon univers dans les Hauts-de-France. » confie t-il durant une interview.

Cette saison encore, il semble que beaucoup de surprises nous attendent.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !

Amandine Charle

Rédactrice web indépendante et contributrice pour la magazine Salon féminin
Contact : amandine.charles@salonfeminin.fr