Plusieurs centaines de personnalités du cinéma français dénoncent le fonctionnement « élitiste et fermé » de l’institution. Des stars du cinéma Français réclament plus de transparence et une profonde réforme de l’Académie des Oscars.

Après avoir été épinglée pour avoir nommé Roman Polanski et son film J’accuse pas moins de douze fois, l’Académie est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs. Ce lundi 10 février 2020, quelques 200 personnalités du cinéma français ont dénoncé son fonctionnement « élitiste et fermé » dans les colonnes du journal Le Monde.

Ainsi, près de 200 acteurs et actrice tels que Omar Sy, Céline Sciamma, Gilles Lellouche, Agnès Jaoui, Marina Foïs… réclament des changements ,malgré les promesses annoncés par le président des César. Tous jugent son organisation mauvaise.

Dans un écrit adressé à l’académie les acteurs ont précisé « Nous nous réjouissons de ces changements à venir, mais ils nous semblent insuffisants », soulignent les signataires qui pointent du doigt de multiples « dysfonctionnements » et déplorent une « opacité des comptes ». Ils se plaignent également de n’avoir « aucune voix au chapitre ni dans les fonctionnements de l’académie et de l’association, ni dans le déroulé de la cérémonie » bien qu’étant membres de l’Académie des César.

Réforme de l’Académie des Oscars : Concrétiser la parité…

Par ailleurs, les acteurs ont également appelé à concrétisé la parité entre les sexe dans la remise des pris et la sélections dans les catégories. Ils veulent que les conditions de sélections soient les mêmes pour les hommes aussi bien que pour les femmes. Aucunes distinctions ne doit être faite à ce niveau-là. Il s’agit, selon ces artistes, « de nouveau d’un système de cooptation, vestige d’une époque que l’on voudrait révolue ». Ils appellent donc à une refonte totale du système. De son côté l’Académie a promis la parité promise, dans sa nouvelle réforme.

LIRE AUSSI :  Khloe Kardashian accusée d’avoir introduit la «culture du régime alimentaire» après avoir plaisanté au sujet des «calories de vacances»

A lire aussi : Lutter contre l’obésité, la banque mondiale appelle les États à taxer certains aliments

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !