in

Les carcinomes : les cancers de la peau les plus fréquents

Les carcinomes l'un des cancers les plus fréquents
Les carcinomes l'un des cancers les plus fréquents

Les carcinomes sont des cancers de la peau beaucoup plus fréquents que le mélanome et nettement moins agressifs. Dans la grande majorité des cas, la lésion reste localisée, sans donner de métastases.

Les Carcinomes apparaissent à partir de 50 ans et même plutôt plus tard à partir de 60-65 ans pour les carcinomes spinocellulaires. Les carcinomes touchent aussi bien les hommes que les femmes, avec toutefois une prédominance masculine.

Ainsi, deux grands types de cancers se développent à partir des cellules de l’ épiderme, ou kératinocytes, les carcinomes basocellulaires et les carcinomes spinocellulaires ; ils diffèrent par leur comportement et leur pronostic. Les carcinomes annexiels, eux, se développent à partir des annexes cutanées (poils, glandes sébacés ou sudoripares) et sont beaucoup plus rares.

1.Les type de carcinomes :

Les carcinomes basocellulaires :

Les carcinomes basocellulaires sont des tumeurs qui n’ ont qu’ une malignité locale, ils ne produisent pas de métastases, ni dans les ganglions, ni à distance. Si on les laisse évoluer longtemps, sans les traiter, ils peuvent se développer en profondeur et envahir les tissus qui se trouvent sous la peau, un muscle, un os ou même l’ organe qui se trouve sous la lésion cutanée. De nos jours, de telles évolutions sont devenues très rares.

Les carcinomes spinocellulaires :

Le carcinome spinocellulaire est au contraire une tumeur capable d’ engendrer des métastases dans les ganglions ou dans des organes à distance (poumons notamment). Une telle dissémination se rencontre dans 2 à 5% des cas lorsqu’ il s’ agit d’ un carcinome spinocellulaire de la peau ; ce taux est plus élevé, de l’ ordre de 20%, lorsque le carcinome spinocellulaire s’ est développé sur une muqueuse, par exemple au niveau des lèvres ou des organes génitaux.

LIRE AUSSI :  Bernard Tapie, invité de 20h30 le dimanche

2.Les rayon UV: Une cause indéniable

Les rayons ultraviolets du soleil sont capables de provoquer des anomalies au niveau du noyau des kératinocytes, les cellules de l’ épiderme et de leur ADN entraînant des mutations génétiques pouvant aboutir à la cancérisation de la cellule. Avec le vieillissement, l’ organisme répare moins bien ces lésions ce qui explique que ces cancers se développent plus tardivement.

Les carcinomes spinocellulaires sont plus volontiers liés a l’ exposition solaire chronique et prolongée tout au long de leur vie, ce qui explique leur plus grande fréquence dans un certain nombre de professions dites exposées (agriculteurs, sujets qui travaillent sur les routes, marins, moniteurs de sports…).

3.Quelle différence entre un mélanome et un carcinome ?

Mélanome

4.Les carcinomes , comment cela se traite ?

Le traitement des carcinomes est basé sur la chirurgie dermatologique qui doit s’ attacher à retirer totalement la tumeur et une zone de peau saine tout en limitant les conséquences esthétiques ou fonctionnelles éventuelles de la perte de peau.

Pour la majorité des carcinomes, la chirurgie est efficace pour traiter la tumeur et son retentissement esthétique et fonctionnel est extrêmement faible.

Alire aussi : La Maladie de Verneuil annonce-t-elle des risques de cancer ?

Yas Yakomata

Rédactrice web freelance depuis plus de 10 ans.
De nature très curieuse, je suis assez polyvalente dans les thématiques. Je possède en outre de nombreuses connaissances dans l’optimisation SEO grâce à mon expérience dans le domaine.
Contrat : yas.yakomata@salonfeminin.com