in

La confiture, pas si recommandée que ça au petit-déjeuner : découvrez pourquoi et quelles sont les alternatives

La confiture, pas si recommandée que ça au petit-déjeuner

Actualités – La popularité de la confiture au petit-déjeuner ne cesse de croître ces dernières années. De nombreux nutritionnistes recommandent même de commencer la journée avec une tasse de lait partiellement écrémé et des biscottes à la confiture. Cependant, certains experts mettent en garde contre ce choix et proposent des alternatives à privilégier. Alors, pourquoi la confiture n’est-elle pas vraiment recommandée et quelles sont les meilleures options à envisager ?

Comprendre ce qu’est réellement la confiture

La confiture est traditionnellement préparée en cuisant des fruits avec de l’eau et du sucre. En général, on pense à la confiture d’agrumes, comme l’orange, le citron ou la mandarine. Toutefois, il est important de souligner que le terme « confiture » peut également s’appliquer à d’autres types de fruits.

La confiture, pas si recommandée que ça au petit-déjeuner

Les normes CEE stipulent que la confiture doit contenir au moins 35% de fruits, avec l’ajout de sucre et éventuellement d’autres additifs. Pour être qualifiée de « confiture extra », la teneur en fruits doit être d’au moins 45%.

Le principal problème de la confiture industrielle au petit-déjeuner : le sucre

Le principal problème de la confiture industrielle réside dans sa teneur élevée en sucre. En examinant de près la liste des ingrédients figurant sur les étiquettes, on constate que le sucre arrive en tête de liste. Par conséquent, la confiture devient un produit très sucré, avec un indice glycémique élevé.

La confiture, pas si recommandée que ça au petit-déjeuner

Une portion de 20 grammes de confiture, soit environ deux cuillères à café, contient environ 8,4 grammes de sucre. Cela équivaut à un encas sucré emballé ou à 4 biscuits secs. Ainsi, le petit-déjeuner à la confiture n’est pas aussi sain qu’on pourrait le penser.

Les risques liés à une consommation excessive de sucre

Une consommation excessive de sucre est associée à de nombreux problèmes de santé, tels que les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, l’obésité, le diabète, l’hypercholestérolémie, le cancer et les caries dentaires. Il est donc important de limiter notre consommation de sucre, y compris dans la confiture.

Les alternatives à la confiture classique

Pour réduire notre consommation de sucre tout en continuant à profiter de nos tartines matinales, il est recommandé de se tourner vers des confitures maison ou des confitures allégées en sucre. Dans les deux cas, la quantité de sucre sera moins importante que dans une confiture traditionnelle achetée en supermarché.

La confiture, pas si recommandée que ça au petit-déjeuner

En privilégiant les confitures faites maison, vous pouvez contrôler la quantité de sucre ajouté et même expérimenter avec des édulcorants naturels ou des alternatives plus saines, comme le miel ou la compote de fruits sans sucre ajouté.

De plus, il est toujours possible de diversifier son petit-déjeuner en optant pour d’autres accompagnements, tels que le beurre de noix, les purées d’amandes ou les tartinades de fruits sans sucre ajouté.

En conclusion, la confiture traditionnelle, en raison de sa forte teneur en sucre, n’est pas la meilleure option pour un petit-déjeuner sain. Il est préférable d’opter pour des alternatives moins sucrées, comme les confitures maison ou allégées en sucre, ou encore d’explorer d’autres accompagnements plus sains. Ainsi, vous pourrez profiter d’un petit-déjeuner délicieux et nutritif sans compromettre votre santé.

Lire également : Sécurité routière : Renforcement des mesures contre la conduite sous stupéfiants