Seulement dix jours après le décès de David Grammont (Tonton David), une polémique fait surface. En effet, une cagnotte avait été lancé pour financer les funérailles du célèbre chanteur. D’ailleurs, ce Vendredi 26 Février, son fils a pris la parole pour clarifier certains points, et en confier d’autres.

Décès de Tonton David à l'âge de 53 ans

Tout d’abord, rappelons que Tonton David est décédé le 16 Février dernier à l’âge de 53 ans seulement. En voulant d’ailleurs lui offrir un hommage digne de ce nom, ses enfants avaient lancé une cagnotte pour financer les funérailles.

« Nous sommes Samuel, Zachary, Salomé et Théo, les quatre enfants de Ray David Grammont, plus connu sous le nom de Tonton David. Nous tenons d’abord à vous remercier pour vos nombreux messages, appels, soutiens et hommages à son égard. […] Un artiste, un père nous a quittés le mardi 16 février. » peut-on lire sur le site. Mais ce n’est pas tout, la cagnotte servirait également à finaliser la sortie de son album.

En plus, Samuel Grammont, le fils du défunt avait aussi déclaré : « Face à ce départ brutal, nous ne possédons pas les moyens de lui offrir l’hommage qu’il mérite de par la place qu’il aura laissé dans nos coeurs et dans le paysage musical francophone. »

David Grammont, ou Tonton David avait « tout gardé pour lui »

Le fils de Tonton David, Samuel Grammont avait d’ailleurs répondu à la polémique quant à la cagnotte.

LIRE AUSSI :  20 photos des femmes des frères Jonas à ne pas manquer

« Sur Internet, des gens ne comprennent pas pourquoi les enfants d’un artiste connu demandent de l’aide. Mais quelqu’un qui chante moins pendant vingt ans, et n’a pas de métier à côté, ne roule pas sur l’or. »

Le jeune homme a également expliqué qu’il voulait offrir à son père des obsèques digne de lui. « Cette cagnotte couvrira les frais des funérailles qui sont excessifs : on a pris le meilleur pour ses obsèques, dans l’intimité à Paris, là où il a grandi. Et le surplus servira à sortir son dernier disque, Un job ou un bizz : c’est son ultime rêve et une façon de le faire rester dans les esprits. » explique t-il.

Par ailleurs, ce que beaucoup ne savent pas, c’est que le défunt artiste avait caché tous les signes de son mal-être, pour ne pas inquiéter ses proches.

« Il nous a caché les signes avant-coureurs de son AVC. Il a tout gardé pour lui. » raconte Samuel. Le but étant de n’inquiéter personne…

Au final, Samuel a également expliqué qu’il voyait son père comme un homme parti sans regrets, et qui a tout fait pour protéger ses enfants du show-business.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !