in

Covid-19 : Gabriel Attal s’exprime sur le confinement

Gabriel-attal

« Le confinement à 18 heures ne freine pas suffisamment la propagation du virus ». Voilà ce qu’a déclaré ce mercredi 27 janvier, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Selon lui, l’efficacité de ce confinement est relative, et un confinement plus serré est à l’étude. Faut-il donc prévoir un confinement plus sévère ?

Rien n’est moins sûr, après la conférence de presse de Gabriel Attal. Après les derniers chiffres, et les mesures prises il y a 15 jours, le conseil de sécurité est formel : il faut prendre des mesures plus sévères.

Le président Macron a, quant à lui, demandé des analyses plus approfondies de la situation, selon le porte-parole du gouvernement. Il semblerait que des variantes du virus se propagent et font qu’il est nécessaire de voir d’autres solutions pour faire face à la pandémie.

Le nombre de nouveaux cas en augmentation

Malgré les mesures prises depuis deux semaines, la courbe des nouveaux cas est à la hausse. Il y a eu 21000 nouveaux cas durant les dernières 24 heures. Le confinement à 18 heures, promulgué à la mi-janvier a eu un effet pendant les premiers jours, où le nombre de nouveaux cas quotidiens à diminué avant de repartir à la hausse quelques jours plus tard.

Selon Gabriel Attal, cette nette augmentation a des conséquences sur les hôpitaux, qui risquent d’observer une forte affluence durant les prochains jours.

Le porte-parole du gouvernement a conclu en annonçant que le ministre de la santé tiendra un point de presse jeudi 28 janvier, pour s’exprimer sur l’évolution du virus covid-19.

LIRE AUSSI :  Confinement : Et si on rangeait son dressing?

Covid-19, toute l’Europe en émoi

La France n’est pas le seul pays en Europe a voir le nombre de cas en hausse. En effet, le Royaume Uni vient d’atteindre 100 000 morts du covid-19. Il devient donc le premier pays européen à atteindre ce sinistre chiffre.

Boris Johnson, le premier ministre britannique s’est exprimé ce mercredi. Il assume personnellement toute la responsabilité de la gestion de la pandémie depuis son début. Le pays subit la troisième vague, et un confinement total y est promulgué.

En Espagne, la situation n’est pas meilleure. En effet, le pays observe le deuxième taux de propagation le plus élevé au monde. Il faut noter que le pays refuse toujours l’hypothèse d’un confinement.

Un vaccin espagnol est en cours de développement. Selon les autorités concernées, il a un taux de 100% d’efficacité. Des premiers essais sur les rats a été concluant. Les essais cliniques de ce vaccin débuteront dans les premières semaines.

Amandine Charle

Rédactrice web indépendante et contributrice pour la magazine Salon féminin
Contact : amandine.charles@salonfeminin.fr