in

Taux d’usure : Vers des taux supérieurs à 5% d’ici la fin de l’année ?

taux d'usure

Actualités – Le marché du crédit immobilier continue de connaître des évolutions inquiétantes, et les professionnels du secteur ne sont guère plus optimistes pour les mois à venir, et ce, en raison du taux d’usure.

Les taux d’usure, publiés récemment au Journal officiel, ont franchi la barre des 5% sur la plupart des périodes. Au 1er août, le taux d’usure sera de 4,17% pour les prêts de moins de 10 ans, 5,12% pour ceux entre 10 et moins de 20 ans, et 5,33% pour les prêts de 20 ans et plus. Cette augmentation rapide, bien que moins forte qu’en juillet, continue d’inquiéter le marché immobilier.

Taux d’usure : Des hausses de taux successives

taux d'usure

Depuis quelques mois, les taux d’usure ne cessent d’augmenter. Au 1er juillet, ils étaient déjà à 4,11% pour les prêts de moins de 10 ans, 4,84% pour ceux de 10 à moins de 20 ans, et 5,09% pour les prêts de 20 ans et plus. En juin, ces taux étaient respectivement de 3,99%, 4,45%, et 4,68%. Cette hausse rapide et significative inquiète les acteurs du marché immobilier, et certains prévoient une poursuite de cette tendance dans les mois à venir.

Conséquences sur l’accès au crédit

La hausse des taux d’usure peut être vue comme une opportunité pour les banques de retrouver une marge de manœuvre dans l’octroi de prêts aux ménages. Cependant, cette augmentation des taux de crédit peut également désolvabiliser certains emprunteurs. 

taux d'usure

Actuellement, les taux moyens sont de 3,75% sur 15 ans, 3,90% sur 20 ans, et 4,2% sur 25 ans. Toutefois, de nombreux taux proposés dépassent déjà les 4% sur les prêts de 20 ans et plus. Cette situation pourrait rendre difficile l’accès au crédit pour certains acheteurs potentiels.

Scénario pour la fin de l’année

Face à cette hausse rapide des taux d’usure et à la politique de hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne pour lutter contre l’inflation, les experts maintiennent leurs prévisions pessimistes. Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer, prédit des taux d’intérêt à 4,5% d’ici la fin de l’année, voire une réapparition de taux à 5% début 2024.

taux d'usure

Cette situation inquiétante pourrait affecter le marché immobilier et influencer les décisions d’achat des futurs propriétaires. Il est important de rester vigilant face à ces évolutions et de bien se renseigner avant de s’engager dans un projet immobilier. Négocier avec sa banque et comparer les offres de crédit reste une étape cruciale pour obtenir les meilleures conditions financières possibles. En ces temps incertains, la prudence est de mise pour éviter les éventuelles conséquences négatives sur son budget et son projet immobilier.

En somme, le marché du crédit immobilier en France traverse une période délicate avec des taux en hausse, et il est primordial pour les acteurs concernés de prendre les mesures nécessaires pour préserver l’accessibilité au crédit tout en assurant une stabilité financière pour les emprunteurs. La vigilance et la prévoyance restent les mots d’ordre pour réussir son projet immobilier dans ces conditions économiques incertaines.

Lire également : Routes : Plus d’un quart des Français avoue jeter des déchets par la fenêtre de sa voiture