in

Leonie von Hase :Une maman de 35 ans devient Miss Allemagne

Leonie von Hase
Leonie von Hase

C’est une première dans le monde de la beauté. En effet, c’est la doyenne des candidats, Leonie von Hase, qui a été sacrée « Miss Germany’ lors d’un concours totalement remis au goût du jour. La mère de famille de 35 ans n’a pas fini de nous étonner…

Fini les jeunes misses d’entre 18 et 24 ans, les petites étudiantes, et les célibataire, puisque cette élection a brisé tout les codes. Le week-end dernier, l’Allemagne élisait sa reine de beauté à l’Europark de Rust, près de Fribourg et c’est une candidate hors-du-commun qui a remporté la couronne.

Leonie von Hase, 35 ans et doyenne du concours, a été choisie par un jury entièrement féminin, qui a souhaité valoriser la personnalité et le parcours professionnel des candidates au moins autant que leur beauté. La nouvelle Miss, qui est maman d’un petit garçon de 3 ans, a remporté du même coup une voiture d’une valeur de 37 000 euros et une séance photo pour le magazine Joy.

Une Miss hors-normes :

Leonie Von Hase a déclaré au journal Allemand, Der Spiegel : « Je veux représenter l’Allemagne avec élégance, dignité, charisme et puissance ». La belle blonde qui représentait le Schleswig-Holstein est gérante d’une boutique de vêtements vintage. Elle est la première femme « mère » a être élue « Miss Germany ». Cette année, l’organisation du concours de beauté avait décidé de revoir sa réglementation .Une avancée par rapport à la France, où le concours n’est ouvert qu’aux jeunes filles de 18 à 25 ans, célibataires et sans enfants.  

Un défilé sans maillot de bain :

Leonie Von Hase et les autres candidates ont défilé en tenue de soirée, puis dans des vêtements décontractés. Elle a ensuite enfilé sa couronne dans un élégant tailleur noir, entourée de ses dauphines, toutes deux âgées de 22 ans. La mère de famille et entrepreneuse sera « Miss Germany« . Elle représentera l’Allemagne lors du prochain concours de Miss Monde. 

LIRE AUSSI :  TikTok: Une tendance dangereuse incite à l’anorexie

A lire aussi : Fashion week 2020 : Les 12 robes les plus excentriques

Yas Yakomata

Rédactrice web freelance depuis plus de 10 ans.
De nature très curieuse, je suis assez polyvalente dans les thématiques. Je possède en outre de nombreuses connaissances dans l’optimisation SEO grâce à mon expérience dans le domaine.
Contrat : yas.yakomata@salonfeminin.com