in

Elodie Frégé, la gagnante de la Star Academy endettée : les raisons du fiasco

Élodie Frégé

En 2003, Élodie Frégé est sortie grande gagnante de la troisième saison de la Star Academy. Un million d’euros et un contrat avec Universal lui étaient promis. Pourtant, la chanteuse s’est rapidement retrouvée endettée, incapable de rembourser l’avance qu’elle avait reçue.

Un gain net imposable qui laisse des traces

Elodie Frégé le confirme elle-même, elle n’a pas gagné au loto en remportant la Star Academy. La somme d’un million d’euros annoncée ne correspondait pas à un gain net d’impôt, mais à une avance sur les royalties de son album. La jeune femme a alors été imposée à hauteur de 48 % sur ce montant. 

 » Je n’ai pas gagné au loto, j’ai gagné une avance, qui était déjà imposable à 48 % », a précisé Elodie Frégé dans le podcast Contre-addictions. Autrement dit, sur les 1 000 000 € remportés, Elodie Frégé n’a perçu qu’un peu plus de 500 000 €, le reste servant à rembourser les taxes.

Élodie Frégé

Un album qui ne remporte pas le succès escompté

L’autre raison qui a conduit Elodie Frégé à s’endetter était la faible vente de son premier album. Sorti sous le label Universal, il ne s’est vendu qu’à 200 000 exemplaires, un chiffre insuffisant pour rembourser l’avance sur royalties que lui avait consentie la maison de disques.

Une moitié de gains donnée à un ami

Mais le cas d’Elodie Frégé est encore plus complexe. En effet, la chanteuse a choisi de partager son contrat avec Michel Kwiatkowski, finaliste de la Star Academy de la même année. Elle a ainsi cédé la moitié de ses gains à son ami, qui avait lui aussi signé un contrat avec Universal. Cette décision solidaire a ainsi divisé l’avance sur royalties en deux, laissant Elodie Frégé avec une dette encore plus difficile à rembourser.

Élodie Frégé

« J’ai partagé mon prix, mon contrat avec Universal. Ce qui fait que l’avance sur royalties a été divisée en deux », a indiqué Elodie Frégé, qui ne regrette pas : « J’en suis ravie. Je suis ravie d’avoir pu offrir ce cadeau à cet être précieux qu’est Michal Kwiatkowski. ».

Des dettes qui persistent vingt ans après

Aujourd’hui, vingt ans après sa victoire à la Star Academy, Elodie Frégé est toujours endettée. Elle continue de rembourser ses dettes à Universal, sans avoir réussi à dégager suffisamment de bénéfices dans sa carrière pour rembourser cette avance sur royalties. 

La chanteuse a choisi de continuer dans la musique, mais aussi de diversifier ses activités en devenant jurée de différents concours de chant tels que The Voice, Nouvelle Star, I can see your Voice, et plus récemment, enquêtrice dans Mask Singer. Malgré les sommes que ces émissions peuvent lui rapporter, il semble que les dettes contractées lors de sa victoire à la Star Academy continuent de peser sur son quotidien.

Élodie Frégé

Une décision solidaire qui lui tient à cœur

En effet, Elodie Frégé ne regrette pas sa décision d’avoir partagé son gain avec son ami Michel Kwiatkowski. Cette dernière estime même que c’est la meilleure chose qu’elle ait pu faire à ce moment-là de sa vie. Aujourd’hui, elle continue d’assumer les conséquences de ce choix, mais elle ne semble pas pour autant s’en inquiéter outre mesure.

Une situation difficile pour une artiste talentueuse

Le cas d’Elodie Frégé est révélateur des difficultés financières que peuvent rencontrer les artistes, même ceux qui ont gagné des concours de télé-crochet. Si la victoire à la Star Academy lui a permis de se faire connaître et d’enregistrer un album, elle a également engendré des dettes importantes pour la chanteuse. Malgré son talent et sa popularité, elle se retrouve donc toujours en train de rembourser ses dettes, vingt ans après sa victoire à l’émission.

Lire également : Kourtney Kardashian comblée par un cadeau inestimable de sa mère avant son mariage