Arrêter de se ronger les ongles, un défi impossible à réaliser ? Voilà 10 astuces à essayer avant de parler d’impossible

Qu’y a-t-il de plus laid qu’un jolie bague posée sur des vilains doigts ?
Le fait de se ronger les ongles à un nom scientifique : c’est l’onychophagie. Près d’un Français sur 3 se ronge les ongles ou a déjà vécu une période au cours de laquelle il se les rongeait. Aussi à l’heure où la France est confinée à cause de la pandémie de coronavirus, qui est, ne nous le cachons pas, une source d’angoisse véritable, voilà 10 pistes à explorer pour enfin avoir une chance de laisser pousser nos ongles…

1.Faire une manucure dès que possible

Porter du vernis à ongles n’encourage pas à se ronger les ongles, mais si en plus c’est super bien fait, c’est encore pire. Que l’on ait dépensé de l’argent dans une manucure en salon ou bien que l’opération nous ait pris 1h30, on n’a généralement pas envie de tout ruiner. Donc on se force, une fois par semaine si possible, à se faire une vraie manucure avec soin des ongles.

2.Utiliser du vernis amer

Ce n’est pas une astuce récente, mais elle a le mérite de fonctionner ! Ben oui, c’est pas bon le vernis amer. Bon, pour que ça fonctionne, il faut en réappliquer régulièrement, of course…

3. Y aller doucement

 Arrêter de se ronger les ongles au lendemain, c’est assez difficile et trop brusque pour beaucoup de gens. Alors, pourquoi ne pas se fixer des objectifs plus réalisables ? Ainsi, démarrer par un ongle qu’on laisse tranquille est une bonne option et devient une super motivation quand on voit à quel point un ongle en pleine forme est joli !

LIRE AUSSI :  Diabète : Une possible guérison grâce à l’usage de cellules souches

4.Garder les ongles courts

C’est bien simple… plus ils sont longs, plus la tentation est grande de les ronger. Donc, tant que l’habitude est encore bien présente, on n’essaye pas de les laisser pousser et on les garde courts (1 millimètre de blanc, c’est bien).

5.Faire participer les proches

Avertir nos amis et notre famille de notre défi, c’est leur donner la possibilité de nous aider en nous signalant à chaque fois que l’on se ronge les ongles sans s’en rendre compte. Et si jamais on s’en rend compte ? Là, on demande à ces mêmes proches de nous soutenir en nous changeant les idées par exemple.

6.Mâcher du chewing-gum

La mastication d’une pâte à mâcher sera toujours préférable à vos pauvres petits ongles déjà cruellement entamés en plus.

Enfin, il faut être patient, On ne va pas se mentir : ce n’est pas parce qu’on arrête de se ronger les ongles qu’on a des mains superbes le lendemain. La repousse prend un peu de temps et il faut attendre quelques temps avant d’avoir des jolis ongles. Mais ça vaut le coup, vraiment !

A lire aussi : Les couleurs de vernis tendance printemps 2020

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !